Vous êtes ici Visiteur/Patient - A propos de cliniques - Historique

Historique

Situées dans un cadre verdoyant, l'hôpital surplombela Meuse entre Namur et Dinant.

Depuis 1967, une convention lie l'asbl Solidarité Mutualiste Chrétienne et l'Université de Louvain.

Le rôle de notre hôpital universitaire ne se limite pas seulement aux soins du patient, il a aussi en charge la formation des médecins généralistes et des médecins spécialistes ainsi que le développement et l'évaluation des technologies médicales nouvelles.

Nous avons la volonté de garder le patient au centre de ce processus par une approche sociale et humaine qui a toujours été notre souci premier.

Repères historiques.

  • 1903: Ouverture du sanatorium de Mont-sur-Meuse
  • 1919: La propriété est rachetée par l'Alliance nationale des mutualités chrétiennes.
  • 1940: L'institution est bombardée.
  • 1940: Les soeurs Augustines noires de Termonde (Zwarte zusters) prennent en charge les soins des patients.
  • 1945: Inauguration par la reine Elisabeth du bâtiment Ste-Thérèse reconstruit.
  • 1951: Inauguration par la princesse Joséphine-Charlotte du bâtiment St-Charles.
  • 1962: Ouverture de 51 lits de chirurgie et de pneumologie chronique.
  • Et...
  • Fin 1967, l'Institut Docteur Thérasse devient Cliniques de l'Université catholique de Louvain tandis que l'ASBL Solidarité Mutualiste Chrétienne reste propriétaire et gestionnaire. Le cadre médical et la politique médicale et scientifique sont du ressort de l'Université.

 

  • Octobre 2011, de nouveaux statuts parus au Moniteur voient le jour. Le PO est toujours composé de l'UCL et des Mutualités chrétiennes, mais les Cliniques s'appellent désormais le CHU Mont-Godinne...

 

  • Juin 2012, le CHU Mont-Godinne et le Centre Hospitalier de Dinant forment un nouvel ensemble hospitalier: le CHU Dinant Godinne

La régression de l'endémie tuberculeuse, due à l'évolution progressive du niveau de vie de la population, aux progrès de l'hygiène, à l'amélioration du dépistage de la tuberculose et à la découverte d'un grand nombre de médicaments, a réduit les besoins en lits du sanatorium érigé en 1903 et a permis à l'institution de devenir une clinique universitaire pluridisciplinaire.