2.    Mieux comprendre la pathologie



Qu'est-ce qu'un lymphoedème ?

Le lymphoedème est une accumulation de liquide lymphatique (lymphe), généralement dans un membre, qui entraîne le gonflement de celui-ci.



Les types de lymphoedème

Il existe deux types de lymphoedèmes :  La lymphe

La circulation sanguine est composée de trois systèmes :

1.    Le système artériel
Le cœur propulse le sang dans les artères ; celui-ci contient de l’oxygène et des éléments nutritifs (minéraux, vitamines…). Les cellules des tissus vont utiliser ces substances nécessaires à leur survie et à leur construction puis rejeter les éléments de dégradation dans le liquide interstitiel ou tissulaire.
2.    98% des déchets vont être récupérés par le système veineux.
3.    2% par le système lymphatique.

Les veines vont drainer les molécules de petit calibre. L’ensemble des veines va converger vers le cœur puis les poumons où le sang sera purifié.
   
Les vaisseaux lymphatiques vont drainer les molécules plus volumineuses telles que les protéines, les toxines, les débris cellulaires… ainsi que des éléments permettant la défense de l’organisme.
Le contenu de ces vaisseaux s’appelle la lymphe. Elle est composée à 96% d’eau et à 4% de molécules (cf. ci-dessus).
La lymphe est incolore sauf celle au niveau de l’intestin.

Les vaisseaux lymphatiques se situent dans l'ensemble du corps sauf au niveau des cartilages, des os, des dents, de la moelle osseuse, des poils, des ongles, des yeux et du système nerveux central.
Le réseau lymphatique est relativement complexe (composé de capillaires lymphatiques, de pré-collecteurs, de collecteurs, de ganglions ou nœuds…)
       
Retenons simplement qu’il y a un réseau superficiel qui draine 80% de la lymphe et un réseau profond qui en draine 20%.


Les rôles du système lymphatique


Que se passe-t-il lorsque le système lymphatique est atteint ?

Exemples :
1.    la chirurgie du cancer interrompt des vaisseaux et enlève des ganglions ; il y a donc une diminution de la capacité de transport de la lymphe et donc risque d’œdème.

2.    la radiothérapie ferme des vaisseaux par fibrose progressive.


Les signes cliniques de l'oedème lymphatique

N’hésitez pas à consulter le Pr Thierry Deltombe si un ou plusieurs des symptômes suivants sont présents :

1. Gonflement parfois très léger
2. Inconfort (lourdeur, tension désagréable au niveau de la peau)
3. Les doigts ou les orteils peuvent être envahis par le liquide
4. Un côté seul peut être atteint
5. S’il y a bilatéralité, le plus souvent il y a asymétrie
6. Le membre ne répond pas bien à la surélévation
7. Le signe du Godet * caractérise les stades I et II et le signe de Stemmer **, les stades II et III
8. Approfondissement des plis naturels de la peau en regard aux articulations
9. Attention, très souvent, l’œdème ne modifie pas la couleur de la peau (sauf si association         veineuse « ancienne », éléphantiasis, érysipèle…)
10. Complications : plexite ou canal carpien…

*Signe du Godet : marque, empreinte laissée par un doigt qui exerce une pression sur la peau infiltrée  par un œdème.
** Signe de Stemmer: épaississement cutané et « peau » difficile voire impossible à « décoller » lorsqu’on la pince.

Les types d'oedèmes

Les œdèmes sont classés en 4 stades.
Suivant le stade, le traitement diffère sensiblement.

Stade 0 


Stade I = Stade réversible


Stade II = Stade spontanément irréversible


Stade II tardif = stade irréversible

Stade III = éléphantiasis